Les lundis d’humour au Bar Le Jockey

Soirées d'humour SOUS LA LOUPE

Les lundis d’humour au Bar Le Jockey

 In Soirées d'humour SOUS LA LOUPE

François : Toi qui y travailles comme gars de son depuis plus de 6 ans, dirais-tu que c’est une bonne place pour rencontrer?

Nick : Pour vrai, y’a plein d’histoires d’amour qui ont commencé ici, durant « Les lundis ». Autant dans le public que dans le staff!

François : Super! En plus, tomber en amour est une excellente façon de commencer la semaine!

DESCRIPTION

Cette soirée d’humour se déroule dans une ancienne taverne du quartier Rosemont, revampée en bar à cocktails et c’est Charles Deschamps (actuel copropriétaire du Bordel) qui l’a lancée en 2011. Au fil du temps se sont succédé les animateurs Martin Mallette, Phil Roy, Jay Du Temple et Charles Pellerin, mais depuis novembre 2019, c’est à Jay Laliberté que revient l’opportunité d’animer cette soirée à très haut taux d’occupation et jouissant d’une des meilleures réputations du circuit au Québec.

Nick : Je sais que je dois tâcher d’être le plus objectif possible, mais c’est réellement ma soirée préférée d’entre toutes.

François : Ben là, sors avec!

ANIMATEUR/CHRONIQUEUR

Il va sans dire que c’est tout un défi pour Jay Laliberté d’enfiler les souliers de ses prédécesseurs aux commandes des lundis au Jockey, mais il vous suffira de quelques secondes pour comprendre pourquoi on lui a confié ce mandat. Il a rapidement trouvé un rythme et un style qui lui siéent bien, lui permettant de mettre en relief ses talents d’improvisateur et de cabotin professionnel. Sa recette d’animation est classique : une entrée en crowd work et de nouvelles blagues toutes fraîches au retour d’entracte.

François : Il me fait sourire d’emblée, il a vraiment une bouille de sympathique personnage.

Nick : Autant il peut faire des jokes et des jeux de mots ben niaiseux, autant il est en train de construire plusieurs futurs numéros avec des messages sociaux comme noyau. 

HUMORISTES 

Comme l’équipe de production a des yeux et des oreilles dans d’autres soirées, le pacing est toujours top notch. Aussi, ceux qui montent sur la scène du Jockey pour la première fois doivent d’abord avoir fait leurs preuves ailleurs avant et on leur demande de faire leur meilleur matériel. On a ainsi l’assurance d’assister à un show de qualité chaque semaine. Lors des soirées régulières, le Jockey présente 5 à 6 invités qui font des prestations de 8 à 12 minutes.      

Nick : Y’a des humoristes avec beaucoup d’expérience qui sont encore très nerveux de jouer ici, t’sais.

François : La foule est si intimidante?

Nick : C’est plutôt la réputation d’un public de plus en plus éduqué, qui connaît les codes et qui est très sensible à l’énergie des artistes. Les humoristes qui réussissent le mieux sont ceux qui viennent s’amuser et non livrer une performance.

PUBLIC

Lorsque l’animateur demande d’applaudir aux gens pour qui c’est la première visite au Jockey au moins le tiers du public se manifeste et ce, depuis plusieurs années. Si c’est grâce à Phil Roy que la soirée est devenue incontournable, c’est lors de la glorieuse époque de Jay Du Temple que son succès s’est confirmé. Les soirées sold-out une heure avant le début du spectacle se succédaient semaine après semaine avec, à cette époque, un ratio d’occupation par des jeunes femmes vingtenaires allant jusqu’à un record (non homologué) de 75 %. 

Le départ de Jay pour Occupation Double a laissé la place à une nouvelle clientèle plus variée en âges et en genres, fort probablement charmée par les textes plus engagés du beau chérubin bouclé Charles Pellerin. 

Nick : Chaque soir, à leurs risques et périls, un couple ou un futur couple s’assoit dans la première rangée et se fait poser des questions par les humoristes.

François : Quand tu t’assois en avant avec ta date, tu cours un peu après….

Nick : En même temps, c’est pas au cinéma que tu fais valoir tes excellentes aptitudes sociales et ton incroyable sens de la répartie en situation de stress!

François : Hein?! Qui va au cinéma le lundi?

AMBIANCE/DÉCOR


Le bois de palette est très présent sur les murs et sur la scène, rappelant les valeurs écologiques du propriétaire Alexandre Lindsay. Ces aménagements confèrent au bar un cachet  rustique et chaleureux qui attirent des productions télé et qui a même récemment été le théâtre d’un mariage! 

François : Y’a réellement des gens qui se sont mariés ici?

Nick : Oui, la légende raconte que deux clients habitant à quelques mètres l’un de l’autre se sont rencontrés ici un soir et qu’ils sont tombés en amour, accoudés au bar!

François : Trop cuuuuuute!

DISPOSITION/VISIBILITÉ

Disposant d’une centaine de places assises quand la salle est jampack, on peut voir la scène de partout, même du backstage, grâce aux 4 télés diffusant le spectacle. 

Nick : C’est sûr que c’est pas l’idéal, mais ça donne la chance à quelques-uns de voir les humoristes se préparer à monter sur scène. 

ALCOOL/NOURRITURE 

Le Jockey présente une sélection de bières de qualité, mais on ne se mentira pas, les cocktails sont une spécialité. Ses mixologues décorés pourront, par exemple, vous improviser un breuvage, à votre goût, à partir de quelques mots clés. Et si vous êtes du type indécis, vous ne vous tromperez pas avec leurs fameux Bloody Ceasar.

Bien que le Jockey ne possède pas de cuisine, on peut tout de même y grignoter une variété de grilled cheese servi avec cornichons et chips pour environ 10 $. Pour les plus aventuriers, laissez-vous tenter par les oeufs dans le vinaigre avec du Tabasco. De quoi impressionner sa date!

François : WOW!!! CHECK LE GARS! Y’A AVALÉ SON OEUF D’UN SEUL COUP! JE PENSE QUE JE SUIS EN AMOUR.

CONSEIL DES HABITUÉS

« ARRIVEZ TÔT BON DIEU DE BON DIEU! », dirait Julie, la fille de la porte.

Nick : On ne le répètera jamais assez souvent, il faut arriver plus d’une heure à l’avance.

François : Pas juste pour une bonne place, mais simplement pour entrer, si je comprends bien?

Nick : Oui et spécialement si tu tentes de trouver ta date Tinder! Une heure d’avance n’est pas de trop quand la personne ne ressemble pas à ses photos! 

François : Oui, et ça te donne aussi une fenêtre pour fuir…

Nick : Exactement!

François : Et revenir voir le show 15 minutes plus tard avec un chapeau, une fausse moustache et une date de secours… Toujours traîner une date de secours, très important!

Nick:

CONCLUSION : 3 choses qui distinguent la soirée

  • La qualité du spectacle
  • Les excellents cocktails avec ou sans alcool (c’est lundi…) 
  • La compétence du staff (excluant le gars de son)
Recent Posts

Leave a Comment

Donne ton adresse courriel et on te révèle comment ENLARGE YOUR... SOURIRE.

close